Accueil
Notre-Dame de Lumière
le dimanche 9 novembre 2014 PDF Imprimer Envoyer

Homélie pour la Dédicace de la basilique du Latran (Jean 2/13-22)

 

Quand Jésus a chassé les marchands du temple, cela a dû faire une belle pagaille ! De mémoire de juif on n'avait jamais vu ça ! Il y en a qui furent lapidés pour moins que ça ! Alors c'est normal que les juifs demandent à Jésus :"Tu te crois tout permis ? De quel droit...?"

Comme souvent dans l’Évangile, Jésus ne répond pas directement : "Détruisez ce Temple, et je le rebâtirai en trois jours." Jésus veut dire : "Un jour viendra où il n'y aura plus de Temple. Alors il y aura un Temple nouveau". Et St Jean, qui écrit après la Résurrection, précise : "Le temple dont parlait Jésus, c'était son corps." Sur le coup, personne n'a compris, ni les apôtres ni les gens. Mais nous qui sommes d'après la Résurrection, nous comprenons.

Pour les juifs, la maison de Dieu c'est le Temple de Jérusalem. C'est le point-rencontre de tous les juifs. Et si ce temple est détruit, plus de nation juive, plus de Peuple de Dieu... On comprend qu'aujourd'hui les ultra-orthodoxes juifs veuillent absolument revenir prier sur l'Esplanade du temple... et le reconstruire.

Pour nous les chrétiens, nous sommes fiers de nos cathédrales : Notre Dame de Paris, la Major, Yamoussoukro... Les romains sont fiers de leurs immenses basiliques : St Pierre, la basilique du Latran, St Paul hors les Murs. C'est la foi qui a construit tout cela. Là, on voit l’Église, on en a plein les yeux, c'est beau pas possible, c'est grand, c'est solide.... Oui mais en fait, où est le vrai temple de Dieu ? A Notre Dame, à St Jean de Latran ? Le vrai Temple de Dieu, ce n'est pas le bâtiment-église, mais c'est la communauté chrétienne qui est dans le bâtiment. On dit que l'église de Lumière est belle. D'accord, mais si nous n'étions pas dedans à prier, cela ferait un joli musée, c'est tout.

Alors précisons : le vrai temple de Dieu, ce fut d'abord Jésus. C'est le Verbe de Dieu, une personne vivante, aimante, qui a marché, qui a parlé, qui a prié. Et ensuite, le vrai temple de Dieu, ce sont les chrétiens qui aiment, qui donnent leur vie, qui chantent.

A Rome aujourd'hui, ce doit être le grand tralala, avec le pape, les processions, les suisses, tout ça... C'est bien, c'est très bien. Mais posons-nous la question : si un jour on dynamitait St Jean de Latran comme les islamistes ont dynamité la cathédrale de Mossoul et l'église de Maïduguri ?... On peut faire sauter toutes les églises de la terre, mais Dieu, on ne peut pas le dynamiter. La cathédrale de Mossoul, l'église de Maïduguri (que j'ai vue belle et grande) sont par terre, mais les communautés chrétiennes d'Irak et du Nigéria sont bien vivantes. Elles souffrent oui, comme le Christ souffrant, mais elles sont vivantes, elles sont le temple de Dieu.

Nous savons, nous, que le temple de Dieu, c'est d'abord Jésus, puis le cœur de chaque chrétien qui aime, enfin la communauté chrétienne qui vit de l’Évangile. St Paul dit bien en Ephésiens 2/21 : "En Jésus, la construction toute entière s'élève jusqu'à devenir un temple saint dans le Seigneur."

Pour finir, j'invite chacun à se regarder au fond des yeux et à se demander : "Pour moi, la communauté chrétienne avec laquelle je prie chaque dimanche, c'est quoi ? Est-ce qu'elle me laisse indifférent, ni chaud ni froid ? Est-ce que j'y suis bien poliment, en gardant les distances comme avec la tante Ursule ou avec mon chef de bureau ? Ou bien, est-que, grâce à moi, la communauté du dimanche devient une bande d'amis, où l'on se parle, où l'on s'entraide, où l'on s'estime ? L'Avent approche. Il y aura trois réunions de réflexions. Elles contribueront à cimenter notre communauté pour en faire une Église plus vivante, plus solide. Pourquoi ne pas participer ?

Une communauté unie dans la charité et dans l'unité, c'est un temple de Dieu plus grand et plus beau que toutes les basiliques.

* image : la façade de la basilique Saint-Jean du Latran - Rome

 

 

 

 
semaine missionnaire mondiale 2014 PDF Imprimer Envoyer

 

du 19 octobre au 26 octobre dans la joie de l'Evangile

Semaine Missionnaire à Notre Dame de Lumière


  • dimanche 19 octobre : texte de l'Evangile: Luc 10/21-24.

des missionnaires témoigneront, et raconteront une des grandes joies de leur vie d'apôtre.

quête pour les Œuvres Pontificales Missionnaires.

à la Messe de 11h, un baptême d'adulte.

  • pendant la semaine :

  • mardi 21 octobre, à la crypte, de 17h à 17h45: prière pour l'Afrique

  • mercredi 22 octobre: prière pour l'Asie

  • jeudi 23 octobre: prière pour l'Amérique

  • vendredi 24 octobre: prière pour l'Océanie

  • samedi 25 octobre: prière pour l'Europe

  • dimanche 26 octobre aux messes: prière de clôture.

  • jusqu'à la fin du mois d'octobre, exposition au haut de l'église :

  • des paroles du St Fondateur des Oblats de Marie Immaculée sur la vie missionnaire.

  • des panneaux sur les joies du missionnaire.