Une bonne homélie, c'est quoi ?

L'homélie est un passage éminent de la messe qui permet aux fidèles de percevoir la puissance que la parole du seigneur peut avoir dans leur existence. Ce passage fondamental doit s'implanter dans le mouvement global de l'office afin d'apporter une transformation qui vient se situer entre l'accueil et l'envoi. L'homélie est une parole proclamée qui permet de se préparer à la réception du sacrement.

Une bonne préparation

L'homélie est un échange entre fidèles qui offre un témoignage de foi, elle ne peut en aucun cas être considérée comme un spectacle ou un divertissement : elle donne du sens à l'office. L'homélie doit être axée sur un objectif bien précis afin de captiver l'attention de l'auditeur, elle doit être compréhensible et toucher l'émotionnel. Le prédicateur transmet un message, celui de l'amour inconditionnel du père, il est donc impératif que ce message soit le plus clair et subjectif possible. Pour cela, il est essentiel de déterminer le cœur du message qui va être présenté.

Homélie

Une fois le fil conducteur du message identifié, l'objectif est de le développer de façon claire et précise en tenant compte également de l'auditoire présent. Une bonne homélie ne doit pas laisser les gens indemnes, elle doit apporter un changement dans leur vie, dans leur vision de la foi. L'homélie doit être préparée de façon spirituelle et intellectuelle afin que la prédication soit source d'enseignement. L'homélie doit être vivante, elle doit porter sur des sujets concrets, des témoignages vécus afin que tous les fidèles puissent s'y identifier. Il est important de prendre conscience qu'à travers les paroles du pasteur, Dieu s'adresse à ses fidèles, c'est pourquoi il est primordial d'accorder du temps à la préparation de l'homélie.

Quelques conseils..

L'homélie ne doit pas être trop longue afin d'éviter de perdre l'attention de l'auditoire, l'idéal étant 7 à 8 minutes maximum. Il faut garder à l'esprit que l'homélie n'est pas un sermon. De ce fait, il est important de ne pas s'adresser aux fidèles à la 2e personne du pluriel. Utiliser nous ou je est bien plus rassembleur et ne risque pas de désolidariser le prédicateur de son auditoire. L'élaboration de l'homélie a bien évidemment son importance, effectivement l'introduction doit laisser apparaître la problématique, la question qui va être relevée.

Puis vient le développement de cette problématique et enfin, il s'agit de conclure avec ou sans ouverture. L'homélie n'a pas pour but de donner une réponse, elle permet d'apporter des éléments aux fidèles, ce qui permet de susciter la réflexion. Afin que l'auditoire soit réceptif au message transmis, il est essentiel qu'il soit simple, de courte durée et bien évidemment compréhensible de tous. Il est également important d'être à l'écoute des fidèles afin de découvrir ce qu'ils ont besoin d'entendre, car prêcher est avant tout le partage d'un message d'espoir.

Une initiation

L'homélie est un art qui doit initier à la parole du seigneur et à la découverte des saintes Écritures, elle est étroitement associée à la mission du prêtre et aux fidèles de la communauté. Une bonne homélie doit réunir tous ces éléments.

fr ch be lu